top of page

Concevoir un design en permaculture, une approche systémique ?

Que signifie concevoir un design en permaculture et pourquoi faire appel à des "designers" ? Essayons de comprendre en quoi consiste cette activité de design ou de conception en permaculture.


La fleur de la permaculture
La fleur de la permaculture

David Holmgren, un des pères fondateurs de la permaculture dans les années 70 en donnait une définition de la permaculture en ces termes "... un système de conception pour un mode de vie soutenable et une utilisation respectueuse des terres, qui concerne à la fois la consommation et les modes de production basés sur des principes d'éthique et de conception universels qui peuvent être appliqués dans n'importe quel contexte ".

La permaculture serait donc un système de conception ?

Et bien oui ! Essentiellement d'ailleurs. Un système de conception qui est souvent appelé "DESIGN en permaculture".


Trop souvent quand nous entendons parler de permaculture, les images du potager avec les cultures sur butes ou les forêts-jardins viennent à l'esprit. Alors oui, ces méthodes sont inspirées d'une démarche permacole mais la permaculture va bien plus loin d'où l'intérêt d'être accompagné.e par des personnes formées à cette approche plus globale, des "designers" ou "concepteur.trices".


Pour mieux comprendre en quoi consiste réellement cette discipline, nous devons aller un peu plus loin dans la définition proposée par David Holmgren qui parle d'"...un système de conception pour un mode de vie..."

Qui dit "mode vie" implique presque automatiquement un questionnement sur des sujets liées à notre place en tant qu'Humain dans le système Terre, notre manière de nous loger, de nous nourrir, de produire notre nourriture, nos vêtements, de nous soigner, de transmettre et d'élever nos enfants, d'être en lien avec nos frères et sœurs, de nous déplacer, de nous divertir...autant de sujets qui participent à un certain mode de vie.


Toutes ces thématiques nous les retrouvons symbolisées par la fleur de la permaculture qui incite au parcours, qui propose un chemin à emprunter tout au long de notre vie.


Le travail de design en permaculture propose d'aborder de manière plus ou moins fine ces domaines lors de chaque projet. Il s'agit donc d'une approche globale, holistique...systémique !


Allons encore un pas plus loin, Holmgren parle de "mode vie soutenable".

Notre "mode de vie" devrait donc être "soutenable". Mais soutenable par qui ? Pour qui et pourquoi ?


Peut-être tout d'abord pour le système dans le lequel nous vivons et qui s'appelle système "PLANETE TERRE", lui-même subdivisé en sous-sous-sous...-systèmes (Terre, Mer, climat, pays, végétaux, animaux, insectes, humains, région, villes, villages, maison, jardin, potager, , mare, champs, etc...), de tailles différentes, du macro au micro mais tous interconnectés et indissociables les uns des autres.


Cette approche "systémique" est la clé de la compréhension de notre système "TERRE" et est déterminante pour aborder l'essence même du travail de "CONCEPTION" ou "DESIGN" en permaculture.


L'approche systémique est donc fondamentale pour tenter d'appréhender la complexité des relations entre tous ces systèmes et comprendre que chacune de nos actions entraîne des effets en cascade sur le système "TERRE" au sens large du terme.


Croire par exemple que le climat est le seul problème c'est ignorer complètement cette approche systémique et c'est occulter le fait que la dérégulation des systèmes climatiques est une CONSEQUENCE d'un système qui s'appelle "INDUSTRIALISATION" lui-même en relation avec un système qui s'appelle "FINANCE", lui-même en interaction avec un autre système qui s'appelle "HUMAIN" encore en lien avec un autre système qui s'appelle "POLITIQUE", etc, etc !


Cette interconnectivité entre tous ces systèmes représente une toile pluridisciplinaire complexe difficile à appréhender de manière globale.


Si vous comprenez cela, vous comprenez aussi que le métier de "designer / concepteur.trice" en permaculture est une activité qui vise avant tout une approche systémique d'un lieu, d'un projet.

C'est donc essayer très modestement d'utiliser des systèmes bio inspirés pour répondre aux besoins des Humains.


Les outils utilisés par un.e concepteur.trice en permaculture sont principalement inspirés par l'observation des systèmes naturels et de leurs interactions afin de s'en servir le plus intelligemment possible pour permettre aux Humains de couvrir leurs besoins.

Nous y voici ! Besoins ? Mode de vie ? Soutenabilité ?...Est-ce que vous voyez le rapport ?

Nous sommes ici au cœur de l'activité de design qui cherche à proposer l'utilisation ou la mise en place de systèmes qui répondront aux besoins des Humains dans le respect de principes éthiques fondamentaux :


1. Prendre soin de l'Humain

Prendre soin de soi-même, de ses proches, de ses voisins

2. Prendre soin de la Terre

Reconstituer le capital naturel

3. Partager, redistribuer équitablement

Limiter la consommation et la reproduction ; partager le surplus



Principes éthiques de la permaculture
Principes éthiques de la permaculture

L'utilisation de ces outils nécessite des facultés d'observation, énormément de connaissances techniques et très certainement une faculté à pouvoir proposer des approches basées sur des systèmes naturels ou inspirés par la nature en ayant conscience des interactions entre ceux-ci.


C'est dans ces conditions que les systèmes mis en place par l'Homme peuvent devenir plus soutenables car ils sont en lien avec des stratégies naturelles amenant des interactions bénéfiques.


La soutenabilité passera également par le respect des porteur.euses de projets qui devront vivre ce mode de vie au quotidien.

Se lancer dans un nouveau mode de vie nécessite souvent beaucoup de courage, de conviction, d'énergie et de persévérance surtout si le reste de la société humaine ne favorise ou n'encourage pas la direction choisie.


Ici aussi, être concepteur.trice en permaculture permet d'accompagner cette transition en mettant une expérience et certaines compétences au service du projet de personnes désireuses de goûter à un autre mode de vie.


Nous parlerons ici de permaculture humaine qui devrait accompagner toute étape de transformation d'un lieu. Travailler sur la raison d'être d'un projet est une première étape fondamentale qui permet d'embarquer les rêves, les aspirations mais aussi les doutes, les craintes des porteur.euses de projet. Cette prise en compte rend la perspective du changement de vie plus tangible et concrète.



Définition de la raison d'être d'un de nos clients
Définition de la raison d'être d'un de nos clients


Peut-être comprenez vous mieux maintenant ce qu'est le design en permaculture et ce qui en fait sa richesse que nous résumerons comme ceci :


Le design en permaculture est l'art de prendre en considération de nombreux éléments "systémiques" pour arriver à proposer des stratégies d'implantation ou de transformation de lieux permettant de concevoir des endroits où un mode de vie soutenable est possible.

Quel travail merveilleux et si vous souhaitez approfondir le sujet de la permaculture, nous vous invitons à découvrir l'ensemble du projet mené par Vertuose en vous inscrivant à nos journées découverte de la permaculture (en participation libre et consciente).



Vous pouvez également nous suivre sur nos réseaux sociaux afin d'être tenu.es au courant des prochaines formations thématiques que nous proposerons. Au plaisir de vous y rencontrer. Permacolement vôtre !

Jérôme pour Vertuose






PS: Nous vous invitons à lire l'excellent article de Jean-Cédric Jacmart, Fondateur de la ferme de Desnié sur l'histoire de la permaculture.


bottom of page